Le ski à l´espagnole

2km du Col du Somport
(Pyrénées Atlantiques) - Espagne.
x
v
BULLETIN NEIGE
Prévisions pour demain
Dégagé
Fermée
0 Remontées
0 Pistes Ouvertes
0 Km skiables
Neige:  Neige poudreuse
Épaisseur (cm):  -
Risque d’avalanches:  1. Faible
SKI / RÈGLES DE SÉCURITÉ
RÈGLES SPÉCIFIQUES DE LA STATION D’ASTÚN

Le ski et le snowboard, comme tous les sports, comportent des risques.

Les règles de la FIS décrivent un modèle de comportement idéal en tant que skieur ou snowboarder responsable, et leur objectif est d'éviter les accidents sur les pistes.

Les règles FIS concernent tous les skieurs et snowboarders, qui s’engagent à les connaître et les respecter.

Quiconque cause un accident pour avoir enfreint les règles peut être civilement ou pénalement responsable.

Règle 1.-  Le skieur et le snowboarder sont responsables, non seulement de leur propre comportement, mais aussi de leur matériel défectueux. Ceci s'applique également aux nouveaux engins de glisse.


Règle 2.-  Les collisions sont souvent la conséquence d'une vitesse excessive, d'un comportement incontrôlé ou d'une observation insuffisante des trajectoires sur la piste. Le skieur et le snowboardeur doivent être capables de se tenir debout, de tourner ou de se déplacer dans leur champ de vision. Ils doivent circuler lentement dans les zones sur fréquentées ou dans les endroits où la visibilité est limitée et notamment lors d’un changement de relief, en bas des pistes et à l'accès aux remontées mécaniques.


Règle 3.-  Le ski et le snowboard sont des sports où chacun peut évoluer librement, aller où il souhaite, en respectant les règles et en tenant compte de ses capacité personnelles et des conditions particulières qui prévalent en montagne. Le skieur ou le snowboardeur aval est prioritaire. Le skieur ou le snowboarder amont se doit de maintenir une distance suffisante entre lui et le skieur ou snowboardeur aval de manière à lui laisser un espace suffisant pour se déplacer librement.


Règle 4.-  Un skieur ou un snowboardeur qui en dépasse un autre est entièrement responsable jusqu'à ce que le dépassement soit totalement finalisé, afin de ne pas mettre en difficulté le skieur ou snowboarder aval. Cette règle s'applique de la même manière lors du dépassement d'un skieur ou d'un snowboarder arrêté.


Règle 5.-  L'expérience démontre que s’introduire sur une piste ou reprendre la descente après un arrêt peut provoquer des accidents. Il est donc absolument essentiel qu'un skieur ou un snowboarder qui se trouve dans cette situation, s’introduise sur la piste sans gêner les autres, et sans danger pour lui ou pour autrui.
Quand un skieur ou un snowboardeur se déplace - même lentement - il bénéficie de la priorité indiquée dans la règle 3 par rapport aux skieurs et snowboarders amont, plus rapides. Le développement des skis de carving et des snowboards permet à ceux qui les utilisent de réaliser des virages en remontant les pistes.
Dans ce cas, les utilisateurs se déplacent en direction opposée au mouvement naturel de la descente. Il est donc indispensable qu’ils analysent au préalable qu'ils peuvent le faire sans danger pour eux-mêmes ou pour autrui.


Règle 6.- Hormis sur les pistes larges, les arrêts doivent être effectués sur les bords de la piste. Il est déconseillé de s’arrêter dans des endroits étroits ou dans une zone où la visibilité est réduite depuis le haut.


Règle 7.- Se déplacer contrairement au sens de circulation générale génère une gêne imprévisible pour les skieurs et les snowboarders. Les empreintes profondes des piétons endommagent la piste et sont dangereuses pour les skieurs ou les snowboarders.


Règle 8.-  Les pistes sont balisées en fonction de leur degré de difficulté décroissante en pistes noires, rouges, bleues et vertes. Le skieur ou le snowboarder est libre de choisir sa piste. Les pistes sont également équipées d’une signalétique indiquant la direction à suivre et avertissant d’un danger ou d’une fermeture. Ces indications doivent impérativement être respectées par les skieurs et snowboarders.


Règle 9.-  L'assistance à un skieur ou à un snowboarder en détresse est une obligation morale sportive sans que cela soit une obligation légale. Elle consiste à donner les premiers soins à la personne blessée, à informer le service de secours et à signaler le lieu précis de l'accident afin d'alerter les autres skieurs et snowboarders.

Le FIS souhaite que le délit de fuite d’un skieur ou d’un snowboarder soit sanctionné pénalement, au même titre que le délit de fuite sur les routes, dans tous les pays qui ne l’ont pas encore appliqué.


Règle 10.- Les témoins sont d'une grande importance pour établir un rapport d'accident complet et précis. Chacun doit se conformer à ce devoir moral en tant que personne responsable et se déclarer en tant que témoin. Les rapports des services de secours et de la police ainsi que les photos aident considérablement à déterminer les éventuelles responsabilités.



Consultez les liens suivants pour profiter d’une magnifique expérience à la montagne


Suivez nous

SPONSORS

ASTUN FR.
Estación Invernal Valle de Astún S.A. - 22889 Valle de Astún
TÉLÉPHONE: +34 974373088
Fax: +34 974373295
Conception et développement: Webdreams ©